Plantes étonnantes – Beautés naturelles

Plantes étonnantes – Beautés naturelles

Voila quelques fleurs merveilleuses:

Diphylleia gravi

Une beauté rare, qui vient des régions montagneuses, boisées et froides de l’Asie (Japon et Chine) et des Appalaches : cette fleur delicate, aux pétales blancs, se transforme les jours de pluie. Ses pétales deviennent alors transparents comme du cristal, avant de reprendre leur couleur blanche en séchant.

Elle peut s’adapter aux sols humides et ombragées. Il faut un peu de patience et la respecter: on ne la dérange plus, une fois repiquée. Elle survit aux températures très froides.

La floraison dure de mai à juillet environ. Ses fruits, en grappe couleur myrtille, s’élèvent sur ses larges feuilles de la taille d’une ombrelle (les anglais l’appellent d’ailleurs aussi Umbrella plant). La plante est belle en fleur comme en fruit.

Extrait de  “Die Natürlichen Pflanzenfamilien : nebst ihren Gattungen und wichtigeren Arten, insbesondere den Nutzpflanzen” (1887-1909)  Authors: Adolf Engler, Karl Prantl

Pour l’apprécier, écoutez ici

                                       Diphylleia grayi

 

Orchidée Colombe dite Habenaria radiata

source: sunoochi [Toyama, Japan] – flick.com

Cette orchidée terrestre, délicatement parfumée, est une splendeur.

Elle est également appelée aigrette pour sa ressemblance avec le héron, est originaire d’Asie. Si on la trouve en Chine et en Corée, cette plante est symbolique du Japon (emblème de la ville Himeji), où elle a trouvé refuge en altitude (au delà de 500 mètres), sur les pentes montagneuses:

La légende rapporte qu’une jeune fille du château de Setagaya (Tokyo), envoya une lettre à son amoureux: Elle utilisa un héron blanc pour coursier. Le héron fut abattu et une magnifique fleur Sagiso poussa à l’endroit où il était tombé.

A la floraison en été, ses pétales prennent la forme d’un oiseau en vol.

En langage des fleurs japonais,  l’orchidée aigrette signifie: “Mes pensées vous suivront dans vos rêves “…

Plus d’information sur les plantes incroyables

Marie-Catherine Phanekham
Me Suivre
Les derniers articles par Marie-Catherine Phanekham (tout voir)